Une hausse de 35% des recettes générées par l'exportation de fruits, annonce le ministère de l'Agriculture

Une hausse de 35% des recettes générées par l'exportation de fruits, annonce le ministère de l'Agriculture

Dans un communiqué rendu public, le ministère de l'Agriculture, des Ressources Hydrauliques et de la Pêche a annoncé une hausse de 35% des recettes de l'exportation de fruits, pour la période allant du 2 janvier au 20 novembre 2017, en comparaison à la même période de l'année précédente.

Selon le communiqué, le volume des exportations des fruits a atteint 23.780 tonnes, équivalent à une recette de 58,615 millions de dinars, Tandis qu'en 2016, les exportations avaient atteint 23.180 tonnes, générant des recettes de 43,477 millions de dinars (à peu près 35% de moins).

Selon le ministère, la diminution de l'importation libyenne est à l'origine de la faible augmentation dans les quantités exportées (2,7% seulement), par contre, cela a permis d'intensifier les exportations vers de nouveaux marchés.

Ainsi, les recettes des exportations vers le marché qatari ont été multipliés par onze, soit une hausse de 1094%. Le marché koweïtien a quant à lui augmenté ses importations de la Tunisie de 118%, générant une hausse de 152% dans les recettes.

Les exportations vers la Russie ont également enregistré une nette hausse de 140%, drainant une augmentation de 171% des recettes. Le marché émirati a aussi permis une hausse des recettes des exportations de fruits de 58%, laquelle correspond à une augmentation de 36% dans les quantités exportées.

L'effondrement des exportations vers le marché libyen ou encore la chute vertigineuse du dinar tunisien face à l'euro (2.42dt au 1er janvier 2017 contre 2.93dt au 21 novembre 2017, soit une chute de près de 17%), ne semblent pas avoir eu d'impact négatif sur les recettes des exportations de fruits.

Dans le même contexte, le ministre de l’Agriculture, des ressources hydrauliques, et de la pêche Samir Taieb, a déclaré que les revenus du secteur agricole pour la saison 2018 devraient dépasser celles du tourisme, une première en Tunisie. Une croissance de près de 11% est également prévue pour la prochaine saison, toujours selon Samir Taieb

Partager cette actualité:

Autres actualités: